Le Taoïsme.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Mer 7 Déc - 20:59

Mais j'aurais à apporter une bonne nuance au texte gnostique, en effet je dirais plutôt (je parle avec une vision chrétienne là) que notre égo on le remet au christ mais on lui remet librement c'est à dire qu'on est conscient de lui remettre car pécheur. Vouloir détruire son égo amène à la soumission, alors que le donner librement (en faite c'est se remettre nous tout simplement) est déjà plus dure mais plus humain.

"Mais l'homme n'est pas uniquement fait de désir aveugle, il a reçu l'intelligence afin de connaître Dieu ; il doit avoir conscience de la fin divine de toute chose et en même temps il doit « prendre sa croix sur lui » et « tendre la joue gauche » c'est-à-dire dépasser même la logique interne de la prison existentielle, sa logique ; qui est folie « aux yeux du monde »"

On a reçu justement cette intelligence et devons avoir conscience de dieu mais nous devons aller aveuglement, c'est à dire la foi ! Nous devons par la connaissance, par la conscience, et par la liberté avoir foi en dieu.

Pour tous le début du texte, je suis tout à fait d'accord, on a le même avis dans l'ensemble Gabriel, juste une nuance. "L'ignorant aime à nier, le savant aime à croire. (Proverbe français)".
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Mer 7 Déc - 21:17

En gros finalement je suis d'accord, merci de cette longue analyse qui m'a détruit mon petit cerveau :p et fais prendre conscience que ma conscience était mal placé, en effet si on reste sur ta définition je suis d'accord. Je rajouterai par contre un point essentiel et fondamentale que E.Tolle ne cite pas ou les religions orientales, pourquoi se libérer ainsi,c'est pour se tourner vers l'âme, donc dieu. Tous cela me replonge dans mon gnosticisme et me redétourne du dogme catholique, est ce une mauvaise chose je n'en sais rien. J'ai peut être et même surement répondu trop vite ce soir, je vais réétudier tous cela longuement et je te redirai mon avis.
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Mer 7 Déc - 22:20

"Qui dit Connaissance dit Amour et vice versa." je tire cette phrase du premier rédacteur du texte que tu as cité, comment connaissance et ne plus avoir d'égo peuvent se conjuguer ? Question complètement sans aucun sous entendu ^^, la connaissance n'amène telle pas l'homme à se connaître et à connaître le monde ? Peut on réellement nous humain ce libérer de notre égo ? Ou comme j'avais dis au par avant cela veux tout simplement s'ouvrir et accepter et aimer les autres.

Je semble en parfois désarrois :p mais quand je me remet en question c'est légitime Wink, il faut quand même garder les pieds sur terre, et je garde confiance en mes croyances pour l'instant tant que je ne les ai pas démonter réellement. Mais merci dans tous les cas cela me permet d’approfondir ma foi et mes connaissances.
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Gabriel Descieux le Mer 7 Déc - 23:25

La connaissance en l'absence d'égo est différente de celle dont on accumule le savoir pour en faire étalage et redorer son amour propre. Un peu comme les gens très cultivés qui se targuent à faire de l'esprit en public. Là c'est la manifestation dans toute sa splendeur du petit moi.
La véritable connaissance, la nature intrinsèque des choses, jaillit dans l'esprit libéré du moi conditionné par les influences que nous avons rencontré dans nos vies respectives.
Exemple: si tu es athée et que tu concrétises le monde qui t'entoure par l'explication scientifique alors tu analyseras une chose ou une situation à travers le prisme des connaissances actuelles que nous réveille la science, jusqu'à ce qu'une nouvelle théorie ou découverte remette tout ou partiellement en question. De même si tu pratiques tel dogme ou tel système de pensée.

Eckhart Tollé ne démonte aucun dogme, il s'inspire et cite à de nombreuses reprises les paroles de Jésus et nous en offre une autre lecture, comme pour les paroles prononcés par Gautama Siddhartha, de Ramana Maharshi, ou encore de Jiddy Krishnamurti.
Donc tu n'as nullement besoin de remettre tes croyances en causes puisqu'elles t'apportent réconfort et soutien pour t'élever et avancer dans la vie. Mais il te faut tout de même continuer à chercher par toi-même et pas boire les belles paroles sans en faire l'expérience intérieur qui nous transcende.
Personnellement, je suis heureux de n'avoir besoin d'aucune religion, car cela me permet de chercher en chacune, monothéiste ou non, primaire ou moderne une source commune, inscrit en chaque Homme qui nous relie.
Le mot "religion" veut justement dire selon Cicéron: [rassembler] et selon Tertullien et Lactance: [relier].
Je dirais "religions-nous" d'abord entre tous les Hommes pour être totalement digne d'être relier à la Source.
avatar
Gabriel Descieux

Messages : 119
Date d'inscription : 15/10/2011
Localisation : Quelque part en France

Voir le profil de l'utilisateur http://reveildesconsciences.revolublog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Gabriel Descieux le Mer 7 Déc - 23:30

[-Indi-] a écrit:Oh Grand maitre Gabriel
Guide nous vers la lumière sacrée.
Offre nous la Liberté

Que ta parole puisse poursuivre son bon chemin.

Longue vie à toi

Arrête Indi, je suis toujours mort de rire quand tu dis des conneries pareilles. Laughing Heureusement que je ne me monte pas le bourrichon en montant une secte Twisted Evil Ah!Ah!Ah!Ah!
avatar
Gabriel Descieux

Messages : 119
Date d'inscription : 15/10/2011
Localisation : Quelque part en France

Voir le profil de l'utilisateur http://reveildesconsciences.revolublog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Jeu 8 Déc - 8:03

Ce n'est pas E.Tolle qui remet mon dogme en doute Wink plutôt ton deuxième lien, pourtant je connais tous ça mais faut que je continue à exploiter encore l’exégèse malgré ma croyance. Sinon cela ne se contredit pas dans l'ensemble. Sinon pour revenir sur E.Tolle on peut quand même se poser la question si il n'y a pas un intérêt derrière tous ça Wink.
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Jeu 8 Déc - 10:14

Bon je suis entrain de voir cette partie de l'égo, et de l'âme avec les saints, et il y a de quoi faire, le sujet a bien était traité plusieurs fois par ces derniers. Juste un exemple avec st Augustin:

« Si donc la raison est immortelle (et moi qui discerne et lie toutes ces choses, c’est moi qui suis la raison), je conclus que ce qui en moi est appelé mortel n’est pas moi. Or si l’âme n’est pas la raison, et que cependant, usant de ma raison, je puisse devenir meilleur, l’âme est donc immortelle. Lorsqu’elle se sera rendue suffisamment belle, elle osera se présenter devant Dieu, la source d’où le vrai découle, le père de la vérité. »
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Jeu 8 Déc - 10:16

" En cette triple assurance, je ne redoute aucun des arguments des académiciens me disant : Quoi! et si tu te trompais ? Car si je me trompe, je suis. Qui n’existe pas, certes ne peut pas non plus se tromper ; par suite, si je me trompe, c’est que je suis. Du moment donc que je suis si je me trompe, comment me tromper en croyant que je suis, quand il est certain que je suis si je me trompe. Puisque donc j’existais en me trompant, même si je me trompais, sans aucun doute, je ne me trompe pas en ce que je sais que j’existe. De même en disant: Je sais que je me connais, je ne me trompe pas non plus, car c’est de la même manière que je connais mon existence et que je sais aussi que je me connais. »
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par [-Indi-] le Jeu 8 Déc - 10:18

Gabriel Descieux a écrit:
[-Indi-] a écrit:Oh Grand maitre Gabriel
Guide nous vers la lumière sacrée.
Offre nous la Liberté

Que ta parole puisse poursuivre son bon chemin.

Longue vie à toi

Arrête Indi, je suis toujours mort de rire quand tu dis des conneries pareilles. Laughing Heureusement que je ne me monte pas le bourrichon en montant une secte Twisted Evil Ah!Ah!Ah!Ah!
Oui je disais ça pour te taquiner, mais moi qui connais peu le domaine de la spiritualité, je pourrais effectivement penser que tu as des ambitions sectaires mais ce serait mal te juger je crois, ou alors tu es vraiment un sacré entourloupeur bien rusé :-)

Je dois dire que je suis quand même impressionné par le niveau de connaissance que toi et les autres membres du forum, ont dans le domaine de la spiritualité, ça force le respect Surprised


[-Indi-]

Messages : 18
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Jeu 8 Déc - 10:20

" La foi, adhésion de l’âme nous faisant saisir les principes premiers et nous mettant en possession de la vérité (la foi, si elle précède l’intelligence, n’est pas de nature à ruiner la raison) ; la foi est une croyance en quelque chose d’invisible, et Augustin répond à ceux qui affirment que l’on ne peut croire en ce qui ne tombe pas sous les sens (extérieurs ou sens interne) que nous croyons toujours à certaines choses que nous ne percevons pas, telle que, par exemple, la bienveillance d’un ami. L’esprit humain ne peut donc se passer de foi, à moins de vivre comme une bête (De la foi aux choses qu’on ne voit pas, §1). La foi aux choses invisibles n’est donc pas en elle-même irrationnelle, mais fait partie, d’une manière raisonnable et nécessaire, de la vie humaine :

« Or, croire qu’on n’est pas aimé parce qu’on ne voit pas l’amour, ne pas rendre affection pour affection parce qu’on s’en croit dispensé, ce n’est pas là un acte de sagesse, mais une réserve odieuse ; et si nous ne croyons pas à ce que nous ne voyons pas, si nous nions les volontés des hommes, parce qu’elles échappent à nos yeux, il en résultera un tel trouble dans la société que tout sera renversé de fond en comble. »

L’Amour, qui consiste à désirer quelque chose pour elle-même. Augustin distingue l’amour de soi et l’amour de Dieu. Seul l’amour de Dieu est un amour authentique et juste car il n’altère pas notre être mais au contraire l’augmente. L’amour est charité et s’oppose à la concupiscence. C’est un mouvement de l’âme vers ce qu’elle désire, et en ce sens, l’appétit naturel de l’âme est l’amour qui l’entraîne vers Dieu (idée que reprendront plus tard Thomas d'Aquin, et à la limite Baruch Spinoza dans les limites de la définition particulière que ce dernier établira de « Dieu »). Voir aussi entéléchie.

Le libre arbitre et la grâce. La liberté est pour Augustin correspondance entre la volonté humaine et la volonté divine ; elle n’est donc pas un choix, mais une sorte de nécessité à se conformer à l’ordre divin. Il existe toutefois deux sortes de liberté : la liberté parfaite qui précède la chute où l’homme est libre entièrement, parce qu’il fait de lui-même le bien, qu’il est ce bien qu’il réalise ; une liberté imparfaite, après la chute, qui témoigne de la corruption de la nature humaine, autrement dit de la mauvaise utilisation de sa volonté. Quand l’homme est bon malgré tout, ce n’est pas de son fait, mais par la grâce de Dieu. Quand il est sauvé, ce n'est pas par ses actes mais par la seule grâce de Dieu (Sola gratia).

La Raison, conçue comme faculté discursive, n’entrant pas en conflit avec la foi, mais la complétant : il faut, en effet, comprendre pour croire ;

La Mémoire, source de l’identité personnelle, est une faculté de la pensée, conscience des temps passé, présent et à venir. Cette faculté permet l’intelligence et la volonté. C’est par la mémoire que l’âme se rappelle d’elle-même et reprend possession d’elle-même. Quand l’âme se cherche elle-même, après s’être perdue par concupiscence, elle se retrouve par la mémoire, qui est alors un mouvement de l’être vers Dieu." source wikipedia sur st Augustin voila sur quoi je me rapproche le plus.
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Jeu 8 Déc - 10:21

Indi ta clairvoyance est parfois plus utile que nos débats théoriques Smile)
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par [-Indi-] le Jeu 8 Déc - 10:34

Manfredi a écrit:Indi ta clairvoyance est parfois plus utile que nos débats théoriques Smile)
Merci
Mais en toute honnêteté, malgré le fait que je n'ai pas reçu d'héritage religieux de mes parent, cela me rassure de penser qu'il y a une autre vie après la mort et que je ne finirais pas seul comme un con dans un cercueil ou cramé dans un grand four à pizza.

[-Indi-]

Messages : 18
Date d'inscription : 17/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Manfredi le Jeu 8 Déc - 10:40

C'est sur que cela rassure, l'homme est amené à croire par la foi.
avatar
Manfredi

Messages : 44
Date d'inscription : 18/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Taoïsme.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum